La Ville de Saint-Pascal dévoile son budget pour 2021

Le mardi 15 décembre 2020 – Le conseil municipal de la Ville de Saint-Pascal a adopté, lors d’une séance extraordinaire tenue le lundi 14 décembre, son budget pour l’année 2021.

Le maire de la Ville de Saint-Pascal, monsieur Rénald Bernier, a d’abord présenté le budget de fonctionnement équilibré au montant de 7 732 789 $, pour ensuite passer en revue le budget d’investissement (programme triennal d’immobilisations).

Le budget de fonctionnement comprend les dépenses et revenus annuels associés à la prestation des services municipaux.  La principale source de financement provient des taxes municipales. 

Quant au budget d’investissement, il permet de financer les projets d’immobilisations que la Ville prévoit effectuer pour entretenir ses infrastructures, favoriser le développement économique, culturel et social, et aussi améliorer la qualité de vie des citoyens par un meilleur aménagement urbain.  Un montant de 4 301 770 $ a été prévu pour l’année 2021.

En raison du dépôt d’un nouveau rôle triennal d’évaluation pour les années 2021-2022-2023, la valeur foncière de la très grande majorité des propriétés a augmenté, ce qui fait en sorte que les taux des taxes foncières générales ont baissé sans pour autant diminuer le compte de taxes. C’est que l’évolution de la valeur des propriétés est inégale à travers le territoire de la Ville, ce qui crée ce que l’on nomme des « transferts ou déplacements fiscaux » entre les immeubles.

Ainsi, cela a comme impact que le fardeau fiscal est plus élevé vers les propriétés dont les valeurs foncières ont augmenté plus rapidement que la moyenne, et ce en allégeant le fardeau fiscal associé aux propriétaires dont les valeurs n’ont pas augmenté autant. 

D’autre part, la valeur foncière de la catégorie des immeubles agricoles a augmenté de 57 % comparativement à 6 % pour la catégorie résidentielle. Quant à l’augmentation moyenne de la valeur foncière pour toutes les catégories d’immeubles, elle est de 9 % pour l’ensemble des propriétés.

Aussi, la tarification de certains services municipaux a subi une hausse en raison des coûts plus élevés des contrats municipaux accordés.

Pour ces raisons, selon la valeur foncière de l’immeuble et de la catégorie de la taxe foncière à laquelle appartient l’immeuble, il y aura un gel ou une hausse du compte de taxes.