Conseils de prévention

Suivez-nous chaque semaine sur Facebook!

Fiche cheminée

L’application KamOù

L’application KamOù est un outil cartographique d’orientation gratuit pour le territoire de la MRC de Kamouraska. Grâce à une carte interactive, les utilisateurs du territoire et amateurs de plein air peuvent déterminer leur position géographique par rapport aux bornes installées sur les chemins et sentiers.

– L’application KamOù fonctionne hors réseau cellulaire lorsque vous téléchargez la carte.
– Activez la fonction de géolocalisation sur votre mobile afin d’assurer votre positionnement.

Découvrir l’application Kamoù en vidéos :

Programme d’auto-inspection de l’automne 2021

Chaque année, les pompiers du Service intermunicipal de sécurité incendie de Ville Saint-Pascal procèdent à des visites de prévention à domicile. Compte tenu de la situation actuelle de pandémie, nous sommes dans l’obligation de de modifier notre manière de faire afin de respecter les mesures d’hygiène décrétées par les instances gouvernementales.

À partir du 7 septembre, les citoyens des adresses planifiées en visite de prévention de l’automne 2021 recevront une lettre et une grille d’auto-inspection pour vérifier leur matériel de protection des incendies. Nous sollicitons donc votre aide à participer à cette mission. La tournée complète d’une résidence prend moins de 20 minutes. Nous vous suggérons de la faire en famille pour sensibiliser les jeunes à la prévention des incendies.

Pour toute demande d’informations ou pour participer volontairement au programme d’auto-inspection, communiquez avec le Service intermunicipal de sécurité incendie au 418 492-2312 poste 241.

Portes protégeant les moyens d’évacuation

Les cages d’escalier des immeubles sont conçues de manière à permettre une évacuation sécuritaire vers l’extérieur. De ce fait, pour leur assurer une intégrité maximale, des portes à fermeture automatique sont installées sur chaque étage.

Il est dangereux de bloquer ces portes en position ouverte à l’aide de coin de bois ou de béquilles. Advenant un incendie, la cage d’escalier se remplirait de fumée et compliquerait l’évacuation des occupants en plus de modifier le comportement attendu des fumées et des flammes pour les intervenants.

Seules les retenues magnétiques reliées au système d’alarme incendie sont autorisées comme dispositif de maintien de porte en position ouverte. Lors d’une alarme incendie, les portes seraient alors libérées et se refermeraient complétement pour protéger le moyen d’évacuation. Source: Service intermunicipal de sécurité incendie de Ville Saint-Pascal

Source méconnue, le VTT peut être la cause d’un incendie de forêt!

Avant de vous rendre en forêt, assurez-vous de bien nettoyer les pièces chaudes de votre moteur afin d’éviter que les résidus qui s’y accumulent ne prennent feu.

En moyenne, les véhicules tout terrain causent 8 incendies de forêt chaque année*.

Le service intermunicipal de sécurité incendie de Saint-Pascal vous recommande de rester sur les sentiers balisés ayant une surface minérale ou fauchés de ses hautes herbes. Vérifiez l’indice de feu de la SOPFEU avant départ.  Installer un extincteur portatif sur le VTT est aussi un bon moyen de circuler en forêt de manière sécuritaire.

* source : SOPFEU, juin 2018

Personne nécessitant une aide particulière

Afin d’agir encore plus efficacement lors d’intervention d’incendie d’unité de logement, le Service intermunicipal de sécurité incendie de Ville Saint-Pascal invite les citoyens ayant des limitations ou handicaps à communiquer leurs conditions au service de sécurité incendie. Cette information sera inscrite dans le dossier adresse de la centrale 9-1-1 afin de dresser un bottin d’adresses fidèle à la réalité terrain.
Lors d’appel pour le lieu de résidence d’une personne inscrite au programme de soutien aux personnes nécessitant une aide particulière (PNAP), la centrale communiquera l’information de cette personne au service de sécurité incendie afin de permettre aux pompiers de prioriser l’évacuation sécuritaire de cette personne.
Il suffit de téléphoner au service de la prévention pour faire inscrire le nom de la personne, sa condition de mobilité et la localisation de sa chambre. Le service de jumelage de l’identification d’une personne nécessitant une aide particulière à une adresse civique est un service gratuit. Pour s’inscrire, mettre à jour votre inscription ou signifier un changement, communiquez avec les services de la prévention au 418-492-2312 poste 241.

Plates-bandes

Attention fumeurs

Ne jamais vider le contenu d’un cendrier dans une poubelle sans avoir bien mouillé les mégots au préalable. Les articles pour fumeurs, comme les cigarettes, les cigares, les allumettes et les briquets, causent près de 400 incendies chaque année, au Québec. Ils sont responsables d’un décès sur sept. Si on ajoute la négligence avec les allumettes et les briquets non utilisés pour fumer ainsi que les bougies, le nombre d’incendies augmente à 1 000 par année.

N’utilisez pas les pots à fleur comme cendrier! La terre noire, le paillis ou toute autre matière similaire sont composés de tourbe, de mousse et de copeaux combustibles. Elles contiennent également des engrais chimiques. Il s’agit de sources potentielles d’incendie lorsqu’elles sont en contact avec une source de chaleur. Il peut s’écouler jusqu’à quatre ou cinq heures entre le moment où une cigarette y est écrasée et l’apparition d’une première flamme!

Lorsque vous devez éteindre un mégot de cigarette dehors, il est fortement recommandé d’utiliser un cendrier approprié aux risques extérieurs, comme les vents par exemple. À la maison, vous pouvez utiliser une boite de conserve ayant une bonne profondeur, remplie de sable humide, qui repose sur une surface incombustible.

[Source : Site web du Ministère de la Sécurité publique et du SSI de Montréal]

Sécurité à la ferme

L’utilisation d’une machinerie accouplée à un tracteur à l’aide d’un arbre de prise de force doit se faire avec une protection bien installée. D’utiliser l’équipement sans ce type de protection peut entrainer des blessures ou la mortalité des travailleurs. Tous les autres dispositifs de sécurité installés par le fabricant du tracteur ou de l’équipement devraient rester en place et en bon état de fonctionnement; arceau anti-renversement, gardes, protecteurs, éclairages, clignotants, réflecteurs, dispositifs de rappel visuel ou sonore. N’en faites jamais le retrait. Ne négligez pas la réparation ou le remplacement des dispositifs de sécurité abimés. Voyez à la sécurité de vos travailleurs agricoles!

La prévention des incendies en camping

Munissez votre roulotte de matériel de protection incendie avant votre départ. Si elle en est déjà équipée, remplacez les piles de votre avertisseur de fumée et du détecteur de monoxyde de carbone/fuite de propane avant votre première nuitée en camping. Ne négligez pas l’extincteur portatif; l’aiguille de pression doit être en position verte. Contacter votre assureur afin d’avoir une couverture de biens et responsabilité suffisante, surtout si vous voyagez hors du Québec. Sur la route, vérifiez à chaque arrêt les pneus et les pièces de roulement de l’ensemble du véhicule routier. Le conducteur doit aussi porter une attention particulière à la température du moteur et de la transmission lors du trajet, surtout en région montagneuse.

Bonne route et bonnes vacances!

Obligations du propriétaire et du locataire de logement

Le propriétaire doit installer dans le logement ou la résidence en location, un avertisseur de fumée à chaque étage, y compris au sous-sol. Il doit remplacer les appareils défectueux ou périmés.

Le locataire doit maintenir les appareils en fonction et veiller à leur entretien (changement des piles).  Le locataire doit signifier à son propriétaire toutes défectuosités des appareils et leurs péremptions.

Les obligations du propriétaire ne se limitent pas aux avertisseurs de fumée. Dans certaines circonstances, le logement devrait être muni d’un avertisseur de monoxyde de carbone et d’un extincteur à poudre chimique polyvalente. Pour contacter le service de prévention des incendies; 418 492-2312 poste 241.

Déménagement

Vous avez emménagé dans un nouveau logement? Assurez-vous d’avoir tout le nécessaire pour la prévention des incendies. Chaque unité d’habitation doit avoir un avertisseur de fumée fonctionnel par étage. Les logements munis d’appareil de chauffage au combustible solide (bois) ou liquide (huile) doivent être équipés d’un avertisseur de monoxyde de carbone. De plus, pour toutes les municipalités du Kamouraska, les locataires doivent disposer d’un extincteur portatif (minimum 2A-10B-C) dans le logement ou accessible par le corridor commun.

Nouveaux employés

Votre organisation pourrait voir son nombre d’employés doubler en forte saison. Qu’elles soient à temps plein ou partiel, saisonnier ou permanent, pensez à communiquer à vos nouvelles ressources, tous les détails concernant la sécurité des occupants du bâtiment et de leur propre sécurité en tant que travailleur.

Toute personne qui exerce un emploi dans un commerce, une place d’affaires ou une usine devrait être informée des renseignements suivants;

  • Quels sont les risques d’accident, d’incident ou d’incendie présents sur les lieux du travail;
  • Où sont situés les moyens de détection, le matériel de lutte incendie, leurs fonctionnements et les technologies utilisées dans ces systèmes;
  • L’emplacement du point de rassemblement et des moyens de dénombrements des occupants et du personnel;
  • Les méthodes identifiées pour prévenir les services d’urgences;
  • Les tâches et rôles du personnel en place lors d’urgences;
  • L’emplacement des extincteurs portatifs et des systèmes fixes d’extinction. Apprendre leur manipulation et fonctionnement;
  • L’emplacement des matières dangereuses et les directives de manipulations sécuritaires des produits;
  • La disponibilité et l’obligation de porter des équipements de protection individuelle;
  • Les zones d’interdiction de stationnement et d’accès pour les services d’urgence;
  • La prise de connaissance des plans de mesures d’urgence, de sécurité incendie et d’évacuation;
  • La localisation de panneau d’alarme incendie, le type de sonnerie lors d’une alarme ou de trouble, les renseignements que donne un panneau d’alarme-incendie; les témoins de l’état de fonctionnement, les zones de détection, la liaison avec une centrale de surveillance d’immeuble.

Vous êtes employé plutôt qu’employeur? Soyez curieux! Demandez que l’on vous renseigne adéquatement sur la prévention des incendies et accidents dans votre milieu de travail.

Portes protégeant les moyens d’évacuation

Les cages d’escalier des immeubles sont conçues de manière à permettre une évacuation sécuritaire vers l’extérieur. De ce fait, pour leur assurer une intégrité maximale, des portes à fermeture automatique sont installées sur chaque étage.

Il est dangereux de bloquer ces portes en position ouverte à l’aide de coin de bois ou de béquilles. Advenant un incendie, la cage d’escalier se remplirait de fumée et compliquerait l’évacuation des occupants en plus de modifier le comportement attendu des fumées et des flammes pour les intervenants.

Seules les retenues magnétiques reliées au système d’alarme incendie sont autorisées comme dispositif de maintien de porte en position ouverte. Lors d’une alarme incendie, les portes seraient alors libérées et se refermeraient complétement pour protéger le moyen d’évacuation.

Source: Service intermunicipal de sécurité incendie de Ville Saint-Pascal

Véhicules d’urgence

Tel que stipulé au Code de sécurité routière du Québec, le conducteur d’un véhicule routier ou d’une bicyclette doit céder le passage à tout véhicule d’urgence dont les signaux lumineux ou sonores sont en marche, en réduisant la vitesse de son véhicule, en serrant à droite le plus possible et, si nécessaire, en immobilisant son véhicule. (article 406)

Sur les lieux d’une intervention, ne franchissez pas les banderoles. Si elles ne sont pas encore installées, n’allez pas au-delà du véhicule d’incendie le plus éloignée de la scène. En entrant dans un périmètre d’opération, vous vous exposez au risque toxique des fumées d’incendie ou à des risques de blessures par le déplacement des unités d’intervention. Des véhicules de police ou du ministère des transports peuvent être positionnées pour contrôler les allées et venues sur les lieux d’un sinistre. Respectez les directives de nos partenaires!

Excursion en plein air

Amateurs de pleins airs, soyez responsables de votre sécurité et observez ces quatre grands commandements :

  1. Communiquez les détails de votre excursion à une personne-ressource. Elle devrait connaitre le moment de votre départ et de retour, votre itinéraire, votre destination, la description de vos moyens de transport (ex. véhicules, plaques, description d’un véhicule ou d’une embarcation, etc…)
  2. Soyez en mesure de vous repérer et d’être en mesure de donner votre position. Emportez GPS, cartes et boussole. En cas d’urgence, les premiers secours doivent pouvoir se rendre jusqu’à vous, même si vous êtes en milieu isolé.
  3. Apportez avec vous un moyen de communication efficace pour être en contact tout au long du trajet. Pensez à des solutions alternatives en cas d’absence de réseau cellulaire.
  4. Soyez autonome! Emporter une trousse de premiers soins et d’autres indispensables à la survie.

Il existe une multitude d’applications de cartographie pour téléphones intelligents; Sentiers fédérés pour quads (iQuad), sentiers de motoneiges (iMotoneige), bornes du Kamouraska (KamOù), ou encore ce gestionnaire d’itinéraires (AdventureSmart).

Pour télécharger le formulaire « Orientez votre excursion », cliquez ICI.

Bonne excursion!

Risque d’incendie dans les champs

INSTALLEZ DES EXTINCTEURS D’INCENDIE PORTATIFS ET MAINTENEZ-LES EN BON ÉTAT DE FONCTIONNEMENT

Vous devriez aussi avoir des extincteurs sur toutes les machines et sur l’équipement mécanique. Veillez à ce que les membres de la famille et les employés de la ferme sachent où se trouvent ces extincteurs et comment les utiliser. Inspectez vos extincteurs régulièrement et rechargez-les au besoin. Nous recommandons des extincteurs à poudre chimique plutôt qu’à eau pour éviter le gel.

Lors de travaux dans les champs, le conducteur de la machinerie devrait être en mesure de contacter les urgences avec un téléphone cellulaire et être capable de donner sa localisation ou les informations du chemin d’accès pour les intervenants.

Dès l’apparition de flammes, faites le 9-1-1!

Bonne nouvelle! Nos capsules hebdomadaires de prévention des incendies furent récipiendaires du prix Triangle Jaune de l’ATPIQ. Merci de nous suivre régulièrement!

Le Service intermunicipal de sécurité incendie de Ville Saint-Pascal désire rappeler aux citoyens qu’il est interdit de faire des feux à ciel ouvert, de type feu de camp ou feu d’abattis, en tout temps, en toutes circonstances et en tout lieu. Seuls, les feux contenus dans un foyer extérieur conforme (avec pare-étincelles) sont autorisés sur des terrains privés et en respectant les normes de dégagement de 3 m de la limite d’un terrain et de 6 m d’un bâtiment.

Il faut comprendre que les décrets de la Sopfeu visent à interdire ou permettre l’émission de permis de brûlage. Conséquemment, une levée de l’interdiction de feux à ciel ouvert de la Sopfeu ne permet pas aux citoyens de faire des feux mais de permettre aux services incendie d’émettre des permis aux citoyens pour pouvoir en faire.

Nous voulons vous sensibiliser aux appels d’intervention de type feux de végétation non-contrôlé. Trop souvent, nous devons malheureusement intervenir pour éteindre des feux non autorisés. Chaque appel met les pompiers à risques de contacter ou transmettre le virus du Covid. Alors, pour nous aider à préserver notre capacité opérationnelle, nous vous demandons d’être vigilants.

Pour vous débarrasser de vos résidus de jardins, feuilles mortes et branchages, optez pour la solution écologique de les apporter aux dépôts des Écocentres du Kamouraska.

4 mai – Journée internationale des pompiers

Le 4 janvier 1999, 4 pompiers périssent dans un feu de forêt en Australie… c’est le début d’une prise de conscience du rôle de ces “soldats du feu” en Australie et ailleurs. La journée du 4 mai, le jour de la Saint Florian, est choisie pour rendre hommage aux pompiers.

Florian de Lorch ou Saint Florian est un Autrichien, mort en 304 en martyr. Il est simultanément un des saints patron de la Pologne, de la ville de Linz (au nord de l’Autriche) mais aussi le patron des ramoneurs, des pompiers et des brasseurs.

Saint Florian aurait éteint un incendie en jetant sur les flammes un simple seau d’eau. C’est pourquoi il est souvent représenté en compagnie d’un ange qui déverse de l’eau sur un brasier.

Semaine de la sécurité civile

Le citoyen est le premier responsable de sa sécurité. En situation d’urgence ou de sinistre, il vous revient d’accomplir les premiers gestes pour assurer votre propre sécurité, celle de votre famille et la sauvegarde de vos biens. La Semaine de la sécurité civile est l’occasion pour le ministère de la Sécurité publique, Ville de Saint-Pascal et leurs partenaires de sensibiliser les citoyens aux conséquences d’un sinistre, par exemple une panne de courant prolongée, de leur rappeler de faire des réserves d’eau et de nourriture non périssable et d’avoir sous la main les articles essentiels qui composent une trousse d’urgence. Les provisions d’eau et de nourriture devraient être suffisantes pour permettre d’être autonome pendant les 3 premiers jours d’un sinistre.

Que pouvez-vous faire ?

  • Préparer votre plan familial d’urgence.
  • Avoir en tout temps à la maison une trousse d’urgence contenant les articles essentiels qui vous permettront de subsister pendant les 3 premiers jours d’une situation d’urgence et que vous pourrez emporter en cas d’évacuation.
  • Assurer convenablement vos biens.

Obligations du propriétaire et du locataire de logement

Le propriétaire doit installer dans le logement ou la résidence en location, un avertisseur de fumée à chaque étage, y compris au sous-sol. Il doit remplacer les appareils défectueux ou périmés.

Le locataire doit maintenir les appareils en fonction et veiller à leur entretien (changement des piles).  Le locataire doit signifier à son propriétaire toutes défectuosités des appareils et leurs péremptions. Les obligations du propriétaire ne se limitent pas aux avertisseurs de fumée. Dans certaines circonstances, le logement devrait être muni d’un avertisseur de monoxyde de carbone et d’un extincteur à poudre chimique polyvalente. Pour contacter le service de prévention des incendies; 418 492-2312 poste 241.

Écocentre

L’Écocentre de Saint-Pascal, situé au 236, avenue du Parc, sera ouvert à compter du 21 avril 2021 les mercredis, vendredis et samedis, de 8 h à 16 h et les jeudis de 10 h à 18 h. C’est l’endroit idéal pour vous débarrasser de vos branches d’arbre, les feuilles mortes, le gazon coupé et les résidus de jardin. Ils acceptent également les débris de construction, les vieux meubles, les métaux, les appareils électroniques, les pneus, les piles et autres résidus domestiques dangereux, tels les huiles, solvants et peintures.

Pour visiter le site internet de la Co-Éco : http://www.co-eco.org/index.php

Le danger d’incendie de forêt

Les résidents, travailleurs forestiers et amateurs de plein air devront être particulièrement vigilants ce printemps. En effet, même s’il y a encore des plaques de neige en forêt, dans les endroits dégagés, le combustible peut être suffisamment sec pour propager le feu. S’informer du danger d’incendie constitue le comportement préventif par excellence. Pour ce faire, vous pouvez télécharger les applications SOPFEU pour téléphones intelligents ou vous rendre au

http://www.sopfeu.qc.ca/fr/abonnements pour vous abonner à l’alerte courriel!

Le danger d’incendie diffusé par la SOPFEU réfère à des conditions qui prévalent en forêt. En terrain dégagé, dans un combustible léger tel que l’herbe, le foin ou les branches, il fluctue davantage. Une légère pluie contribue à faire chuter le danger d’incendie. En contrepartie, quelques heures d’ensoleillement ou encore l’effet du vent entraîneront un assèchement rapide du combustible.

Les risques sont essentiellement liés à l’activité humaine, puisque la foudre est peu fréquente. Les divers brûlages des résidents provoquent généralement près de la moitié des incendies combattus avant la fin mai.

La Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) invite donc tous les citoyens à faire preuve de vigilance, lors de leurs activités printanières. Avant d’allumer, contactez votre service de sécurité incendie!


AU PRINTEMPS, LA VIGILANCE NE DOIT PAS S’ENVOLER EN FUMÉE…

Programme d’auto-inspection 2021

Chaque année, les pompiers du Service intermunicipal de sécurité incendie de Ville Saint-Pascal procèdent à des visites de prévention à domicile. Compte tenu de la situation actuelle de pandémie, nous sommes dans l’obligation de de modifier notre manière de faire afin de respecter les mesures d’hygiène décrétées par les instances gouvernementales.

À partir du 6 avril, les citoyens des adresses planifiées en visite de prévention du printemps 2021 recevront une lettre et une grille d’auto-inspection pour vérifier leur matériel de protection des incendies. Nous sollicitons donc votre aide à participer à cette mission. La tournée complète d’une résidence prend moins de 20 minutes. Nous vous suggérons de la faire en famille pour sensibiliser les jeunes à la prévention des incendies.

Pour toute demande d’informations ou pour participer volontairement au programme d’auto-inspection, communiquez avec le Service intermunicipal de sécurité incendie au 418 492-2312 poste 241.

Personne nécessitant une aide particulière

Afin d’agir encore plus efficacement lors d’intervention d’incendie d’unité de logement, le Service intermunicipal de sécurité incendie de Ville Saint-Pascal invite les citoyens ayant des limitations ou handicaps à communiquer leurs conditions au service de sécurité incendie. Cette information sera inscrite dans le dossier adresse de la centrale 9-1-1 afin de dresser un bottin d’adresses fidèle à la réalité terrain.

Lors d’appel pour le lieu de résidence d’une personne inscrite au programme de soutien aux personnes nécessitant une aide particulière (PNAP), la centrale communiquera l’information de cette personne au service de sécurité incendie afin de permettre aux pompiers de prioriser l’évacuation sécuritaire de cette personne.

Il suffit de téléphoner au service de la prévention pour faire inscrire le nom de la personne, sa condition de mobilité et la localisation de sa chambre. Le service de jumelage de l’identification d’une personne nécessitant une aide particulière à une adresse civique est un service gratuit. Pour s’inscrire, communiquez avec les services de la prévention au 418-492-2312 poste 241.

Inondations

Les inondations surviennent surtout au printemps, à la fonte des neiges, et, à l’été, lors de pluies diluviennes. Cependant, depuis quelques années, on remarque que la crue des eaux se produit même l’hiver.

Vos municipalités sont attentives aux indices et aux causes potentielles d’inondation sur leur territoire et prendre les mesures pour protéger leurs citoyens et leurs infrastructures essentielles. Quant aux citoyens, ils doivent faire le nécessaire pour assurer leur protection et celle de leurs biens.

Préparez-vous adéquatement et limitez les dangers :

  • Vérifiez si votre domicile est situé dans une zone inondable.
  • Informez-vous auprès de votre municipalité des risques d’inondation dans votre secteur et renseignez-vous des mesures mises en place en cas de sinistre.
  • Préparez votre plan familial d’urgence et votretrousse d’urgence.
  • Songer à un endroit pour vous loger en cas d’inondation. Compte tenu des mesures pour contrer la propagation de la COVID-19, vos municipalités ne pourront pas ouvrir de centres d’hébergement pour sinistrés.
  • Faites installer un clapet antirefoulement (ou clapet antiretour). Ce dispositif empêche les eaux usées provenant des égouts municipaux surchargés de refouler dans le sous-sol. Renseignez-vous auprès d’un spécialiste.
  • Vérifiez si votre assurance habitation couvre les inondations.

Source : Site web du Ministère de la Sécurité publique/Bulletin MSP-DR01 2020-10536

Disposer d’un avertisseur de fumée périmé

Il peut être embêtant pour un citoyen de savoir comment bien se départir d’un avertisseur de fumée périmé. Bien que l’appareil soit composé d’un habillage de plastique, est-il recyclable pour autant?

D’une manière scientifique d’aborder la réflexion, il faut également prendre en considération que ces appareils ont des composantes radioactives -en faible quantité – mais suffisamment grande pour que les fabricants en fassent mention.

Les détecteurs de fumée à chambre d’ionisation contiennent une source radioactive scellée.  Toutefois, les détecteurs de fumée font partie de la liste des matières exclues de la définition de matières dangereuses qui apparaît dans le Règlement sur les matières dangereuses. Ainsi, les détecteurs de fumée n’ont pas à être gérés en tant que matières dangereuses.

La manière appropriée de se débarrasser d’un avertisseur périmé est de l’envoyer aux ordures ménagères.

L’élimination des détecteurs de fumée par les citoyens se fait de façon sporadique, ce qui contribue à une bonne dispersion des sources radioactives dans les sites d’enfouissement. Une élimination en quantité dispersée ne présente aucun danger pour la santé publique et l’environnement.

On doit disposer d’un avertisseur de fumée intégralement en y retirant seulement sa pile. Il serait une bonne précaution d’isoler les bornes des vieilles piles 9 volts avec du ruban électrique pour éviter les contacts pouvant créer une surchauffe ou un début d’incendie. Les piles usagées doivent être laissées dans les récupérateurs du programme Recyc-Québec dans les endroits publics.

Pour les avertisseurs à pile scellée, il faut suivre les directives du fabricant pour désactiver la pile, une étape rapide à faire avec un tournevis. Il pourrait être dangereux de l’envoyer au rebut avant d’avoir fait cette procédure.

Puisque l’argumentation scientifique est, entre autres, basée sur une élimination sporadique par

les citoyens, il NE convient PAS de ramasser des avertisseurs de fumée lors de collectes de déchets dangereux domestiques ou de les envoyer dans les écocentres, car cela contribue à les concentrer plutôt qu’à les disperser. Il est par ailleurs recommandé de ne pas éliminer plus de 10 avertisseurs à la fois.

Source du texte en italique : Bulletin technique du Ministère du Développement durable, Environnement et Parcs.

Profitez de la tournée de remise à l’heure de vos horloges pour remplacer les piles de vos avertisseurs de fumée et avertisseurs de monoxyde de carbone. Favorisez les fabricants de piles de bonne réputation et choisissez les piles de type alcalines. Les avertisseurs sont à remplacer car ils ont atteint leur date de péremption? Offrez-vous la tranquillité d’esprit avec des dispositifs à pile longue durée sans remplacement. Vérifiez également les avertisseurs de fumée à double alimentation (électrique et pile). Leurs piles doivent être remplacées à la même intervalle que ceux à pile seulement.

Cette semaine, lors de vos emplettes, pensez à renouveler votre inventaire de piles en prévision du prochain changement d’heure.

Les avertisseurs de fumée et avertisseurs de monoxyde de carbone fonctionnent pour la plupart avec des piles 9v. Utilisez que des piles alcalines de marques de bonne réputation. Lors du remplacement, assurez-vous du respect des polarités de la pile et faites un test à l’aide du bouton prévu à cet effet pour vérifier le bon fonctionnement de l’appareil.

Achetez des piles pour chacun des avertisseurs. On devrait en retrouver un par étage. L’achat d’emballages multiples pourraient être alors avantageux.

Les avertisseurs électriques ne doivent pas être négligés. Ils incorporent une pile de secours pour les pannes électriques. Vérifiez cette pile et remplacez-la au besoin.

Les instructions des avertisseurs de fumée et/ou des avertisseurs de monoxyde de carbone se retrouvent sur les sites internet des fabricants. En cas de doute, téléchargez les manuels d’instructions et procédez tel qu’expliqué par les manufacturiers.

Nous changerons l’heure le 14 mars prochain pour passer à l’heure avancée de l’Est. Vous serez alors sollicité à changer les piles de vos avertisseurs par la même occasion.

Installation d’appareils de chauffage

Toute installation d’appareils de chauffage doit se conformer au guide d’installation du fabricant ou – en son absence –  à la norme CAN/CSA B365-M, « Code d´installation des appareils à combustibles solides et du matériel connexe ». Cette norme énonce des exigences ayant trait à l’installation, à la modification et à l’entretien des appareils à combustibles solides et du matériel connexe, destinés à chauffer l’air ou l’eau ou à la cuisson. On entend par appareils à combustibles solides : les générateurs d’air chaud, les chaudières, les poêles, les cuisinières (autres qu’électriques), les radiateurs, foyers préfabriqués et les chauffe-eau domestiques (autres qu’électriques).

L’Association des professionnels du chauffage (APC) représente l’industrie du chauffage d’appoint auprès des diverses instances et sert de centre d’informations aux consommateurs. Elle participe à l’élaboration et à la rédaction des systèmes de normes de sécurité et des codes d’installation à l’échelle canadienne qui régissent l’appareillage. L’association assure la qualification professionnelle de ses différents membres et dispose d’un programme de formation technique. L’APC offre également des services d’inspections et d’expertises techniques relativement à la conformité réglementaire des installations des différents types de systèmes de chauffage.

Pour consulter le site de l’APC : http://www.poelesfoyers.ca/

Citam

Pour répondre au Règlement du ministère de la Sécurité publique portant sur les procédures d’alerte et de mobilisation en cas de sinistre, la Ville de Saint-Pascal a fait l’acquisition d’un logiciel d’alertes et de notifications pour rejoindre rapidement, massivement et efficacement les citoyens.

Afin de recevoir des alertes relatives à divers évènements telles que des situations d’urgence, des avis d’ébullition ou des fermetures de route, les citoyens de Saint-Pascal doivent se rendre au www.villesaintpascal.com. Sur la page d’accueil se trouve le bouton « Alertes aux citoyens » qui amène l’usager vers une page dédiée à l’inscription. Rien de plus simple!

Le logiciel pouvant se configurer sur mesure par les utilisateurs, chaque citoyen choisit les alertes et notifications qu’il souhaite recevoir, selon ses préférences. Il choisit aussi la façon dont il veut recevoir ses notifications soit par téléphone, mobile, texto ou courriel. Les alertes sont également retransmises en temps réelle sur la page Facebook de la Ville de Saint-Pascal.

Passe-partout – Spécial pompiers

Lundi le 1er février, 18h00, sur les ondes de Télé-Québec, ne manquez pas l’émission spéciale de Passe-partout sur la prévention des incendies. Mme Coucou viendra sensibiliser la famille à procéder au remplacement des piles des avertisseurs lors du changement d’heure. Pruneau et Cannelle feront leur plan d’évacuation familial. Un pompier accueillera des jeunes à la caserne et leur expliquera les caractéristiques de son habit de pompier.

Vous êtes impatients et vous voulez voir ou revoir cet épisode de la populaire série, cliquez sur le lien ci-dessous :

https://coucou.telequebec.tv/videos/58489/passe-partout/on-est-prets

Dégagement des issues

Après la bordée, il faut pelleter! Assurez-vous que toutes les portes de la maison sont bien dégagées en tout temps ainsi que les chemins pour rejoindre la voie publique. Lorsqu’il y a des chambres à coucher au sous-sol, les fenêtres doivent être déneigées pour permettre une évacuation d’urgence. Toujours maintenir dégagées toutes les sorties d’évacuation extérieure, par exemple; les sorties de sécheuse, d’appareils de chauffage au propane ou aux granules ainsi que les sorties d’évacuation des échangeurs d’air.

Véhicule électrique

Félicitations pour votre bel achat! Maintenant, pour l’utiliser à son plein potentiel, vous devrez penser à la recharger. L’acquisition d’une telle voiture nécessite l’installation d’une borne de recharge domestique. Il existe plusieurs produits adaptés à votre situation de propriétaire d’automobile électrique. Vous aurez le choix d’un système 120 volts ou 240 volts.

Bien que le système 120 volts possède une fiche commune pour prise ordinaire, le branchement du chargeur de niveau 1 doit être fait sur une prise dédiée à cet effet; c’est-à-dire que le circuit ne comprendra que cette prise, d’un filage d’un plus gros calibre et protégée par un disjoncteur de 20 A.

Autrement, de faire la recharge d’une voiture sur un circuit 120 V à 15 A peut représenter un risque d’incendie de la résidence. Pour les locataires, aviser votre propriétaire de vos besoins énergétiques pour votre borne de recharge. N’utilisez pas de prises extérieures ordinaires. Une borne de recharge nécessite plus de courant qu’un chauffe-moteur de véhicule à essence.

Pour les chargeurs de Niveau 2 (240 V), l’installation de la borne devra être faite obligatoirement par un maitre électricien.

Pour en savoir plus au sujet des normes et obligations de l’utilisateur d’une borne de recharge pour véhicule électrique, consulter les sites Internet de l’association des véhicules électriques du Québec (AVÉQ) et du Gouvernement du Québec.
Cliquez sur les liens pour accéder à l’information :

https://www.aveq.ca/domicile.html

https://vehiculeselectriques.gouv.qc.ca/decouvrir/recharge/recharge-domicile.asp

Cendres chaudes

Chaque année, il survient en moyenne 140 incendies de bâtiments causés par un mauvais entreposage des cendres chaudes. Les statistiques révèlent que dans la plupart des cas, le contenant était inapproprié ou l’entreposage était inadéquat. Cette source de chaleur compte parmi les 10 premières sources de chaleur identifiées par les pompiers lors de la recherche des causes et des circonstances des incendies. 

Comment vous en débarrasser

Videz régulièrement les cendres du foyer, mais laissez-y le charbon et la braise.

Jetez les cendres chaudes dans un contenant métallique à fond surélevé et muni d’un couvercle métallique.

N’utilisez jamais un aspirateur pour ramasser les cendres chaudes.

Déposez le contenant à l’extérieur sur une surface non combustible.

Gardez une distance minimale d’un mètre entre le contenant métallique et les murs de la maison, du garage, du cabanon et de toute autre matière combustible comme une haie ou un abri de toile.

Les cendres devraient reposer dans ce contenant au moins 7 jours avant d’être jetées dans un autre contenant tel le bac de poubelle.

Avant de transvider les cendres dans un autre type de contenant, vérifiez que ces dernières sont parfaitement refroidies. Brassez les cendres régulièrement afin de vous assurer qu’aucune chaleur ne s’en dégage.

Pour plus de précautions, conservez les cendres durant toute la saison hivernale et débarrassez-vous-en seulement au printemps.

Attention!

Les cendres chaudes dégagent du monoxyde de carbone; c’est pourquoi elles doivent être entreposées à l’extérieur de la maison ou du garage.

Source : Ministère de la Sécurité publique et le Service intermunicipal de sécurité incendie de Saint-Pascal

Étiquettes de Noël du Service de sécurité incendie

Vous avez oublié de faire l’achat d’étiquettes de cadeaux? Pas de problème, téléchargez nos étiquettes agrémentées de conseils de prévention des incendies. Joyeuses Fêtes!

Conseils de prévention pour le temps des fêtes

Le Service intermunicipal de sécurité incendie de Ville Saint-Pascal se joint au Ministère de la Sécurité publique pour sensibiliser les citoyens sur les risques d’incendies durant la période des fêtes.

Profitez pleinement de cette période festive en demeurant vigilant et en diminuant les risques d’incendies de votre domicile.

Du 15 au 24 décembre, suivez les capsules journalières de prévention sur la page Facebook de Ville de Saint-Pascal.

On vous conseillera sur;

  • L’arbre de Noël;
  • Les lumières décoratives;
  • Les bougies;
  • La cuisine des fêtes;
  • Les avertisseurs de fumée;
  • Les brûleurs à fondue;
  • Les rallonges électriques;
  • Les appareils de chauffage électrique portatif;
  • Les sorties et les voies d’accès, et;
  • Les cendres chaudes.

Le Service intermunicipal de sécurité incendie vous souhaite de très joyeuses fêtes!

Décorations de Noël

Si vous optez pour un sapin naturel, assurez-vous de l’arroser tous les jours et que le réservoir d’eau du trépied est toujours plein. Installer le de façon à ne pas compromettre l’accès à une issue. Installer le solidement dans un trépied spécialement conçu et arrimer le au plafond au besoin à l’aide de fil de nylon. Méfiez-vous de vos animaux de compagnie. Ils peuvent renverser votre arbre et causer ainsi un début d’incendie. Ne le laissez pas allumé pendant la nuit ou lors de votre absence; utilisez une minuterie. Éloignez tous les éléments décoratifs des plinthes de chauffages.

Vérifier l’état de vos assortiments de lumières, sont-ils secs, craquelés, les fils de cuivre à découvert? Utilisez-vous bien des assortiments extérieurs pour les décorations installées au froid? Ne brochez pas les fils, fixez-les avec des crochets appropriés. Vérifiez sur les emballages le nombre d’assortiments de lumières que vous pouvez installer en série. Ne surchargez pas un circuit électrique. Souvenez-vous que la technologie d’ampoules DEL consomme moins d’énergie que les ampoules incandescentes et par le fait même, produit moins de chaleur.

Vos lumières font-elles l’objet d’un rappel de sécurité? L’an dernier beaucoup d’ensembles de lumières ont été rappelés par Santé Canada à cause de leur potentiel à être des causes d’incendies. Vérifier sur le site internet : www.canadiensensante.gc.ca et faites des recherches sur le nom du produit ou sa provenance dans l’onglet « Rappels et avis ». Si l’avis indique de cesser l’utilisation du produit, faites-le. Les modalités d’échange ou de remboursement sont expliquées dans l’avis.

Lors de vos réceptions, faites attention aux articles de fumeurs. Si vos invités fument, fournissez leurs des cendriers ou autres contenants ininflammables. Méfiez-vous des cendres jetées aux ordures. Attention également aux centres de table, chandelles et bougeoirs. Privilégiez le sapinage artificiel ignifugé et les chandelles électroniques pour ce genre d’ornementation. Passez de joyeuses et sécuritaires fêtes!

Idée cadeau

Idées cadeau pour de nouveaux propriétaires; une pile 9 volts pour le bas de Noël, un avertisseur de fumée, un avertisseur de monoxyde de carbone ou un extincteur portatif à poudre chimique polyvalente pour la maison 2A-10B-C (prix et images à titre indicatif).

Sapin de Noël

Si vous optez pour un sapin naturel, assurez-vous de l’arroser tous les jours et que le réservoir d’eau du trépied est toujours plein. Installer le de façon à ne pas compromettre l’accès à une issue. Installer le solidement dans un trépied spécialement conçu et arrimer le au plafond au besoin à l’aide de fil de nylon. Méfiez-vous de vos animaux de compagnie. Ils peuvent renverser votre arbre et causer ainsi un début d’incendie. Ne le laissez pas allumé pendant la nuit ou lors de votre absence; utilisez une minuterie. Éloignez tous les éléments décoratifs des plinthes de chauffages.

Vérifier l’état de vos assortiments de lumières, sont-ils secs, craquelés, les fils de cuivre à découvert? Utilisez-vous bien des assortiments extérieurs pour les décorations installées au froid? Ne brochez pas les fils, fixez-les avec des crochets appropriés. Vérifiez sur les emballages le nombre d’assortiments de lumières que vous pouvez installer en série. Ne surchargez pas un circuit électrique. Souvenez-vous que la technologie d’ampoules DEL consomme moins d’énergie que les ampoules incandescentes et par le fait même, produit moins de chaleur.

Vos lumières font-elles l’objet d’un rappel de sécurité? L’an dernier beaucoup d’ensembles de lumières ont été rappelés par Santé Canada à cause de leur potentiel à être des causes d’incendies. Vérifier sur le site internet : www.canadiensensante.gc.ca et faites des recherches sur le nom du produit ou sa provenance dans l’onglet « Rappels et avis ». Si l’avis indique de cesser l’utilisation du produit, faites-le. Les modalités d’échange ou de remboursement sont expliquées dans l’avis.

Pour informations; Service de la prévention des incendies; 418 492-2312 poste 241

Dépôt de branches

L’Écocentre de Saint-Pascal est situé au 236, avenue du Parc, à Saint-Pascal. Pour sa dernière semaine d’opération, les heures d’ouverture sont modifiées de 8h à 14h, mais pour les même journées, soit ; mercredi, vendredi et samedi. C’est l’endroit idéal pour vous débarrasser de vos branches d’arbre, les feuilles mortes, le gazon coupé et les résidus de jardin. Ils acceptent également les débris de construction, les vieux meubles, les métaux, les appareils électroniques, les pneus, les piles et autres résidus domestiques dangereux, tels les huiles, solvants et peintures.

Compte tenu de la situation de pandémie de la Covid-19, la délivrance de permis de brûlage est suspendue jusqu’à nouvel ordre. Cette suspension vise à préserver la capacité opérationnelle du Service intermunicipal de sécurité incendie durant la pandémie, et ce, en limitant les risques de propagation du virus lorsque les pompiers répondent à des alertes. Nous devons malheureusement intervenir trop souvent pour éteindre des feux non autorisés.

Pour vous débarrasser de vos résidus de jardins, feuilles mortes et branchages, optez pour la solution écologique de les apporter aux dépôts des Écocentres du Kamouraska.

Les dangers du monoxyde de carbone

Le monoxyde de carbone (CO) est un gaz incolore, inodore et insipide qui peut être fatal quand on l’inhale. Le CO empêche le sang de transporter l’oxygène.

Comme le monoxyde de carbone est un poison cumulatif, des expositions de longue durée à de faibles concentrations ainsi que des expositions de courte durée à de fortes concentrations peuvent provoquer des symptômes.

Les avertisseurs de monoxyde de carbone sont conçus pour détecter le monoxyde de carbone de TOUTE source de combustion. Les avertisseurs de monoxyde de carbone ne sont pas des avertisseurs de fumée. Ils ne sont PAS conçus pour détecter la fumée, le feu ni tout autre gaz. Les avertisseurs de monoxyde de carbone ne remplacent pas l’installation et l’utilisation d’un nombre approprié d’avertisseurs de fumée dans votre maison.

NE PAS ignorer un avertisseur de CO qui donne l’alarme!

Si votre avertisseur de monoxyde de carbone sonne : quittez immédiatement les lieux. Appelez le 911 ou le Centre anti-poison du Québec au 1 800 463-5060.

Ne réintégrez pas les lieux avant d’avoir reçu l’avis des autorités.

Installation

On doit installer les avertisseurs de CO près des chambres et les salles de séjour ou à proximité de celles-ci. Quand vous choisissez l’emplacement de l’avertisseur, assurez-vous de bien entendre l’alarme depuis toutes les pièces où l’on dort.

Quand vous montez l’avertisseur sur le mur, placez-le hors de portée des enfants. Placer l’avertisseur au niveau des yeux pour permettre d’effectuer un contrôle optimum de l’affichage numérique.

Un mauvais emplacement peut nuire aux composants électroniques sensibles de cet avertisseur. Ne pas l’installer dans les cuisines, garages ou chaufferies qui peuvent exposer le capteur à des substances susceptibles de l’endommager ou de le contaminer. Ne pas l’installer à moins de 15 pi des appareils de chauffage ou de cuisson.

Conditions qui peuvent introduire le monoxyde de carbone dans l’habitation

Une ventilation inverse des appareils de chauffage provoqués par des conditions extérieures ambiantes comme la direction du vent et/ou sa vitesse comprenant de fortes rafales, de l’air lourd dans les conduites d’évacuation (air froid/humide avec périodes prolongées entre les cycles).

Pression négative attribuable à l’utilisation de ventilateurs d’extraction.

Obstructions dans les tuyaux d’évacuation ou les tuyaux d’évacuation de conception non standard qui peuvent amplifier les situations ci-avant.


Inversions de température qui peuvent piéger les gaz d’extraction près du sol.

Votre première ligne de défense est une inspection annuelle et un entretien régulier de vos appareils.

Source : Kidde Canada,Ministère de la Santé et des services sociaux et le Service intermunicipal de sécurité incendie de Ville Saint-Pascal

Changement d’heure

Profitez de la tournée de remise à l’heure de vos horloges pour remplacer les piles de vos avertisseurs de fumée et avertisseurs de monoxyde de carbone. Favorisez les fabricants de piles alcalines de bonne réputation. Les avertisseurs sont à remplacer car ils ont atteint leur date de péremption? Offrez-vous la tranquillité d’esprit avec des dispositifs à pile longue durée sans remplacement. Vérifiez également les avertisseurs de fumée à double alimentation (électrique et pile). Leurs piles doivent être remplacées à la même intervalle que ceux à pile seulement.

Faites des provisions de piles!

Cette semaine, lors de vos emplettes, pensez à renouveler votre inventaire de piles en prévision du prochain changement d’heure.

Les avertisseurs de fumée et avertisseurs de monoxyde de carbone fonctionnent pour la plupart avec des piles 9v. Utilisez que des piles alcalines de marques de bonne réputation. Lors du remplacement, assurez-vous du respect des polarités de la pile et faites un test à l’aide du bouton prévu à cet effet pour vérifier le bon fonctionnement de l’appareil.

Achetez des piles pour chacun des avertisseurs. On devrait en retrouver un par étage. L’achat d’emballages multiples pourraient être alors avantageux.

Les avertisseurs électriques ne doivent pas être négligés. Ils incorporent une pile de secours pour les pannes électriques. Vérifiez cette pile et remplacez-la au besoin.

Les instructions des avertisseurs de fumée et/ou des avertisseurs de monoxyde de carbone se retrouvent sur les sites internet des fabricants. En cas de doute, téléchargez les manuels d’instructions et procédez tel qu’expliqué par les manufacturiers.

Nous changerons l’heure le 1er novembre prochain pour revenir à l’heure normale de l’Est. Vous serez alors sollicité à changer les piles de vos avertisseurs par la même occasion.

Feux à ciel ouvert

Le Service intermunicipal de sécurité incendie de Ville Saint-Pascal désire rappeler aux citoyens qu’il est interdit de faire des feux à ciel ouvert, de type feu de camp ou feu d’abattis, en tout temps, en toutes circonstances et en tout lieu. Seuls, les feux contenus dans un foyer extérieur conforme (avec cheminée et pare-étincelles) sont autorisés sur des terrains privés et en respectant les normes de dégagement de 3 m de la limite d’un terrain et de 6 m d’un bâtiment.

Compte tenu de la situation de pandémie de la Covid-19, la délivrance de permis de brûlage est suspendue jusqu’à nouvel ordre. Cette suspension vise à préserver la capacité opérationnelle du Service intermunicipal de sécurité incendie durant la pandémie, et ce, en limitant les risques de propagation du virus lorsque les pompiers répondent à des alertes. Nous devons malheureusement intervenir trop souvent pour éteindre des feux non autorisés.

Pour vous débarrasser de vos résidus de jardins, feuilles mortes et branchages, optez pour la solution écologique de les apporter aux dépôts des Écocentres du Kamouraska.

CONCOURS POUR LA SEMAINE DE PRÉVENTION DES INCENDIES !!!

À gagner : un jeu de construction Lego!

Pour participer, vous devez:

  • Télécharger ou imprimer le coloriage ci-dessous,
  • Ajouter une photographie du coloriage complété en commentaire à la publication du concours sur la page Facebook de la ville.

Le concours est ouvert aux familles résidentes des municipalités desservies par le Service intermunicipal de sécurité incendie de la Ville de Saint-Pascal, soit ;

  • Saint-Pascal,
  • Saint-Bruno,
  • Sainte-Hélène,
  • Saint-Germain,
  • Kamouraska
  • Saint-Philippe-de-Néri.

    Des preuves de résidences peuvent être exigées.

Fin du concours le 16 octobre à midi, bonne chance!

Semaine de la prévention des incendies 2020

Suivez nos publications quotidiennes entre le 4 et le 10 octobre sur la page Facebook officielle de le Ville de Saint-Pascal!

Préparez-vous à la Grande Secousse!

Le 15 octobre 2020 à 10 h 15, des milliers de personnes au Québec vont « se baisser, s’abriter et s’agripper » lors de la Grande Secousse du Québec, le plus grand exercice de préparation aux séismes à se tenir dans la province!

Tout le monde est invité à y participer ou à planifier un exercice d’une plus grande ampleur!

Le Québec est situé dans une zone reconnue pour son activité sismique importante : quelque 200 secousses sont enregistrées annuellement dans cette région. La menace d’un grand tremblement de terre au Québec est bien réelle.

Tous les citoyens doivent se préparer. Tel est l’objectif de l’exercice de la Grande Secousse. Le but est d’empêcher qu’un tel sinistre donne lieu à une catastrophe de grande envergure.

Votre participation peut se résumer à trois étapes :

  1. Au moment de l’exercice, baissez-vous au sol, abritez-vous sous une table ou un bureau et agrippez-vous solidement au meuble comme s’il y avait un vrai tremblement de terre. Restez dans cette position au moins 60 secondes. Il faut vous exercer pour savoir comment vous protéger si un tremblement de terre se produisait.
  2. Tout en restant à l’abri, regardez autour de vous et imaginez la scène si un vrai tremblement de terre venait de se produire. Qu’est-ce qui risquerait de vous tomber dessus? Quels seraient les dommages? Quelles seraient les répercussions du séisme dans votre vie quotidienne?
  3. Exercez-vous aussi à faire ce que vous ferez une fois les secousses terminées.

 Tout le monde est invité à participer : les citoyens, les familles, les entreprises, les établissements scolaires, etc.

 Le 15 octobre 2020 à 10 h 15, participez au plus grand exercice de préparation aux tremblements de terre de l’histoire du Québec!

En savoir plus : https://www.grandesecousse.org/quebec/

Rappel aux citoyens

Rappel aux citoyens ciblés par le programme d’auto-inspection. N’oubliez pas de transmettre votre bilan d’inspection d’ici le 5 octobre. Les retardataires pourront être recontactés par lettre ou par téléphone après l’échéance.

La tournée complète d’une résidence prend moins de 20 minutes. Nous vous suggérons de la faire en famille pour sensibiliser les jeunes à la prévention des incendies.

Pour toute demande d’informations ou pour participer volontairement au programme d’auto-inspection, communiquez avec le Service intermunicipal de sécurité incendie au 418 492-2312 poste 241. Merci de votre collaboration.

Personne nécessitant une aide particulière

Afin d’agir encore plus efficacement lors d’intervention d’incendie d’unité de logement, le Service intermunicipal de sécurité incendie de Ville Saint-Pascal invite les citoyens ayant des limitations ou handicaps à communiquer leurs conditions au service de sécurité incendie. Cette information sera inscrite dans le dossier adresse de la centrale 9-1-1 afin de dresser un bottin d’adresses fidèle à la réalité terrain.

Lors d’appel pour le lieu de résidence d’une personne inscrite au programme de soutien aux personnes nécessitant une aide particulière (PNAP), la centrale communiquera l’information de cette personne au service de sécurité incendie afin de permettre aux pompiers de prioriser l’évacuation sécuritaire de cette personne.

Il suffit de téléphoner au service de la prévention pour faire inscrire le nom de la personne, sa condition de mobilité et la localisation de sa chambre. Le service de jumelage de l’identification d’une personne nécessitant une aide particulière à une adresse civique est un service gratuit. Pour s’inscrire, communiquez avec les services de la prévention au 418-492-2312 poste 241.

Programme d’auto-inspection 2020

Programme d’auto-inspection 2020

Chaque année, les pompiers du Service intermunicipal de sécurité incendie de Ville Saint-Pascal procèdent à des visites de prévention à domicile. Compte tenu de la situation actuelle de pandémie, nous sommes dans l’obligation de de modifier notre manière de faire afin de respecter les mesures d’hygiène décrétées par les instances gouvernementales.

Dans la semaine du 6 septembre, les citoyens des adresses planifiées en visite de prévention de l’automne 2020 recevront une lettre et une grille d’auto-inspection pour vérifier leur matériel de protection des incendies. Nous sollicitons donc votre aide à participer à cette mission. La tournée complète d’une résidence prend moins de 20 minutes. Nous vous suggérons de la faire en famille pour sensibiliser les jeunes à la prévention des incendies.

Pour toute demande d’informations ou pour participer volontairement au programme d’auto-inspection, communiquez avec le Service intermunicipal de sécurité incendie au 418 492-2312 poste 241.

Portes protégeant les moyens d’évacuation

Les cages d’escalier des immeubles sont conçues de manière à permettre une évacuation sécuritaire vers l’extérieur. De ce fait, pour leur assurer une intégrité maximale, des portes à fermeture automatique sont installées sur chaque étage.

Il est dangereux de bloquer ces portes en position ouverte à l’aide de coin de bois ou de béquilles. Advenant un incendie, la cage d’escalier se remplirait de fumée et compliquerait l’évacuation des occupants en plus de modifier le comportement attendu des fumées et des flammes pour les intervenants.

Seules les retenues magnétiques reliées au système d’alarme incendie sont autorisées comme dispositif de maintien de porte en position ouverte. Lors d’une alarme incendie, les portes seraient alors libérées et se refermeraient complétement pour protéger le moyen d’évacuation.

Source: Service intermunicipal de sécurité incendie de Ville Saint-Pascal

Ramonage des cheminées

Qu’il s’agisse d’un système au combustible solide (bois) ou liquide (mazout), les cheminées, tuyaux de raccordement et conduits de fumée doivent être inspectés et ramonés aussi souvent que nécessaire pour éliminer les accumulations dangereuses de dépôts combustibles. La présence de dépôts de suie ou de créosote de plus de 3 mm d’épaisseur sur la paroi intérieure d’une cheminée indique qu’il faut procéder immédiatement à un ramonage.

Disposer d’un avertisseur de fumée périmé

Il peut être embêtant pour un citoyen de savoir comment bien se départir d’un avertisseur de fumée périmé. Bien que l’appareil soit composé d’un habillage de plastique, est-il recyclable pour autant?

D’une manière scientifique d’aborder la réflexion, il faut également prendre en considération que ces appareils ont des composantes radioactives -en faible quantité – mais suffisamment grandes pour que les fabricants en fassent mention.

Les détecteurs de fumée à chambre d’ionisation contiennent une source radioactive scellée.  Toutefois, les détecteurs de fumée font partie de la liste des matières exclues de la définition de matières dangereuses qui apparaît dans le Règlement sur les matières dangereuses. Ainsi, les détecteurs de fumée n’ont pas à être gérés en tant que matières dangereuses.

La manière appropriée de se débarrasser d’un avertisseur périmé est de l’envoyer aux ordures ménagères.

L’élimination des détecteurs de fumée par les citoyens se fait de façon sporadique, ce qui contribue à une bonne dispersion des sources radioactives dans les sites d’enfouissement. Une élimination en quantité dispersée ne présente aucun danger pour la santé publique et l’environnement.

On doit disposer d’un avertisseur de fumée intégralement en y retirant seulement sa pile. Il serait une bonne précaution d’isoler les bornes des vieilles piles 9 volts avec du ruban électrique pour éviter les contacts pouvant créer une surchauffe ou un début d’incendie. Les piles usagées doivent être laissées dans les récupérateurs du programme Recyc-Québec dans les endroits publics.

Pour les avertisseurs à pile scellée, il faut suivre les directives du fabricant pour désactiver la pile, une étape rapide à faire avec un tournevis. Il pourrait être dangereux de l’envoyer au rebut avant d’avoir fait cette procédure.

Puisque l’argumentation scientifique est, entre autres, basée sur une élimination sporadique par les citoyens, il NE convient PAS de ramasser des avertisseurs de fumée lors de collectes de déchets dangereux domestiques ou de les envoyer dans les écocentres, car cela contribue à les concentrer plutôt qu’à les disperser. Il est par ailleurs recommandé de ne pas éliminer plus de 10 avertisseurs à la fois.

Source : Bulletin technique du Ministère du Développement durable, Environnement et Parcs.

Péremption des avertisseurs de fumée

Remplacez les avertisseurs selon les recommandations du fabricant, généralement aux dix ans. La date de fabrication ou d’expiration est indiquée sur le boîtier. En l’absence d’une telle date, ne prenez aucun risque, remplacez immédiatement l’appareil.

On doit disposer d’un avertisseur de fumée intégralement en y retirant seulement sa pile. Il serait une bonne précaution d’isoler les bornes des vieilles piles 9 volts avec du ruban électrique pour éviter les contacts pouvant créer une surchauffe ou un début d’incendie. Les piles usagées doivent être laissées dans les récupérateurs du programme Recyc-Québec dans les endroits publics.

Pour les avertisseurs à pile scellée, il faut suivre les directives du fabricant pour désactiver la pile, une étape rapide à faire avec un tournevis. Il pourrait être dangereux de l’envoyer au rebut avant d’avoir fait cette procédure.

Interdiction de faire des feux à ciel ouvert

Tel que stipulé au Code de sécurité routière du Québec, le conducteur d’un véhicule routier ou d’une bicyclette doit céder le passage à tout véhicule d’urgence dont les signaux lumineux ou sonores sont en marche, en réduisant la vitesse de son véhicule, en serrant à droite le plus possible et, si nécessaire, en immobilisant son véhicule. (article 406)

Sur les lieux d’une intervention, ne franchissez pas les banderoles. Si elles ne sont pas encore installées, n’allez pas au-delà du véhicule d’incendie le plus éloignée de la scène. En entrant dans un périmètre d’opération, vous vous exposez au risque toxique des fumées d’incendie ou à des risques de blessures par le déplacement des unités d’intervention. Des véhicules de police ou du ministère des transports peuvent être positionnées pour contrôler les allées et venues sur les lieux d’un sinistre. Respectez les directives de nos partenaires !

Le Service intermunicipal de sécurité incendie de Ville Saint-Pascal désire rappeler aux citoyens et gens de passage dans notre région qu’il est interdit de faire des feux à ciel ouvert, de type feu de camp en tout temps, en toutes circonstances et en tout lieu. Seuls, les feux contenus dans un foyer extérieur conforme (avec cheminée et pare-étincelles) sont autorisés sur des terrains privés et en respectant les normes de dégagement prescrites par règlement.

Dans les conditions actuelles propices aux feux de forêt, il est facile de perdre rapidement le contrôle de feu de camp mal contrôlé ou mal éteint. En effet, plus de la moitié des incendies survenus depuis le début du printemps ont été causés par la perte de contrôle d’un brûlage de rebuts ou de matières résiduelles faits par des résidents.

Ce rappel de l’interdiction de faire des feux à ciel ouvert vise, également, à préserver la capacité opérationnelle du Service intermunicipal de sécurité incendie durant la pandémie, et ce, en limitant les risques de propagation du virus lorsque les pompiers répondent à des alertes.

La Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) peut émettre des levées d’interdiction de feu à ciel ouvert mais ces levées n’autorisent pas les feux de camp sur le territoire de la MRC de Kamouraska. La réglementation incendie de la MRC de Kamouraska a préséance sur les autorisations et communiqués de la SOPFEU.

La collaboration de tous est essentielle pour que l’interdiction de faire des feux à ciel ouvert soit respectée.

La prévention des incendies en camping

Munissez votre roulotte de matériel de protection incendie avant votre départ. Si elle en est déjà équipée, remplacez les piles de votre avertisseur de fumée et du détecteur de monoxyde de carbone/fuite de propane avant votre première nuitée en camping. Ne négligez pas l’extincteur portatif; l’aiguille de pression doit être en position verte. Contacter votre assureur afin d’avoir une couverture de biens et responsabilité suffisante, surtout si vous voyagez hors du Québec. Sur la route, vérifiez à chaque arrêt les pneus et les pièces de roulement de l’ensemble du véhicule routier. Le conducteur doit aussi porter une attention particulière à la température du moteur et de la transmission lors du trajet, surtout en région montagneuse.

Bonne route et bonnes vacances!

Disposer d’un avertisseur de fumée périmé

Obligations du propriétaire et du locataire de logement

Le propriétaire doit installer dans le logement ou la résidence en location, un avertisseur de fumée à chaque étage, y compris au sous-sol. Il doit remplacer les appareils défectueux ou périmés.

Le locataire doit maintenir les appareils en fonction et veiller à leur entretien (changement des piles).  Le locataire doit signifier à son propriétaire toutes défectuosités des appareils et leurs péremptions.

Les obligations du propriétaire ne se limitent pas aux avertisseurs de fumée. Dans certaines circonstances, le logement devrait être muni d’un avertisseur de monoxyde de carbone et d’un extincteur à poudre chimique polyvalente. Pour contacter le service de prévention des incendies; 418 492-2312 poste 241.

Il peut être embêtant pour un citoyen de savoir comment bien se départir d’un avertisseur de fumée périmé. Bien que l’appareil soit composé d’un habillage de plastique, est-il recyclable pour autant?

D’une manière scientifique d’aborder la réflexion, il faut également prendre en considération que ces appareils ont des composantes radioactives -en faible quantité – mais suffisamment grandes pour que les fabricants en fassent mention.

Les détecteurs de fumée à chambre d’ionisation contiennent une source radioactive scellée.  Toutefois, les détecteurs de fumée font partie de la liste des matières exclues de la définition de matières dangereuses qui apparaît dans le Règlement sur les matières dangereuses. Ainsi, les détecteurs de fumée n’ont pas à être gérés en tant que matières dangereuses.

La manière appropriée de se débarrasser d’un avertisseur périmé est de l’envoyer aux ordures ménagères.

L’élimination des détecteurs de fumée par les citoyens se fait de façon sporadique, ce qui contribue à une bonne dispersion des sources radioactives dans les sites d’enfouissement. Une élimination en quantité dispersée ne présente aucun danger pour la santé publique et l’environnement.

On doit disposer d’un avertisseur de fumée intégralement en y retirant seulement sa pile. Il serait une bonne précaution d’isoler les bornes des vieilles piles 9 volts avec du ruban électrique pour éviter les contacts pouvant créer une surchauffe ou un début d’incendie. Les piles usagées doivent être laissées dans les récupérateurs du programme Recyc-Québec dans les endroits publics.

Pour les avertisseurs à pile scellée, il faut suivre les directives du fabricant pour désactiver la pile, une étape rapide à faire avec un tournevis. Il pourrait être dangereux de l’envoyer au rebut avant d’avoir fait cette procédure.

Puisque l’argumentation scientifique est, entre autres, basée sur une élimination sporadique par les citoyens, il NE convient PAS de ramasser des avertisseurs de fumée lors de collectes de déchets dangereux domestiques ou de les envoyer dans les écocentres, car cela contribue à les concentrer plutôt qu’à les disperser. Il est par ailleurs recommandé de ne pas éliminer plus de 10 avertisseurs à la fois.

Source : Bulletin technique du Ministère du Développement durable, Environnement et Parcs.

Rappel aux citoyens

“Rappel aux citoyens ciblés par le programme d’auto-inspection. N’oubliez pas de transmettre votre bilan d’inspection d’ici le 8 juin. Les retardataires pourront être recontactés par lettre ou par téléphone après l’échéance. Merci de votre collaboration.”

Message aux occupants des unités d’habitation ciblés par le Programme d’auto-inspection des incendies. N’oubliez pas de faire votre vérification de votre matériel de protection incendie et de faire suivre le bilan au Service de la prévention d’ici le 8 juin. Nous comptons sur votre collaboration!

La tournée complète d’une résidence prend moins de 20 minutes. Nous vous suggérons de la faire en famille pour sensibiliser les jeunes à la prévention des incendies.

Pour toute demande d’informations ou pour participer volontairement au programme d’auto-inspection, communiquez avec le Service intermunicipal de sécurité incendie au 418 492-2312 poste 241. Ça va bien aller!

______________________________________________________________________________

Risque d’incendie dans les champs

INSTALLEZ DES EXTINCTEURS D’INCENDIE PORTATIFS ET MAINTENEZ-LES EN BON ÉTAT DE FONCTIONNEMENT!

Vous devriez aussi avoir des extincteurs sur toutes les machines et sur l’équipement mécanique. Veillez à ce que les membres de la famille et les employés de la ferme sachent où se trouvent ces extincteurs et comment les utiliser. Inspectez vos extincteurs régulièrement et rechargez-les au besoin. Nous recommandons des extincteurs à poudre chimique plutôt qu’à eau pour éviter le gel.

Lors de travaux dans les champs, le conducteur de la machinerie devrait être en mesure de contacter les services d’urgence avec un téléphone cellulaire et être capable de donner sa localisation ou la manière pour emprunter le chemin d’accès pour les intervenants.

Dès l’apparition de flammes, faites le 9-1-1!

______________________________________________________________________________

L’Écocentre branches et feuilles mortes

L’Écocentre de Saint-Pascal, situé au 236, avenue du Parc, est ouvert les mercredis, vendredis et samedis, de 8 h à 16 h jusqu’au 2 novembre 2019. C’est l’endroit idéal pour vous débarrasser de vos branches d’arbre, les feuilles mortes, le gazon coupé et les résidus de jardin. Ils acceptent également les débris de construction, les vieux meubles, les métaux, les appareils électroniques, les pneus, les piles et autres résidus domestiques dangereux, tels les huiles, solvants et peintures. L’Écocentre sera ouvert également ouvert en en prolongation les vendredis et samedis 8, 9, 15 et 16 novembre 2019 de 8 h à 14 h.

Pour visiter le site internet de la Co-Éco : http://www.co-eco.org/index.php

______________________________________________________________________________

Le plein air et la sécurité

Amateurs de pleins airs, soyez responsables de votre sécurité et observez ces quatre grands commandements :

  1. Communiquez les détails de votre excursion à une personne-ressource. Elle devrait connaitre le moment de votre départ et de retour, votre itinéraire, votre destination, la description de vos moyens de transport (ex. véhicules, plaques, description d’une embarcation, etc…)
  2. Soyez en mesure de vous repérer et d’être en mesure de donner votre position. Emportez GPS, cartes et boussole. En cas d’urgence, les premiers secours doivent pouvoir se rendre jusqu’à vous, même si vous êtes en milieu isolé.
  3. Apportez avec vous un moyen de communication efficace pour être en contact tout au long du trajet. Pensez à des solutions alternatives en cas d’absence de réseau cellulaire.
  4. Soyez autonome! Emporter une trousse de premiers soins et d’autres indispensables à la survie.

Pour télécharger le formulaire « Orientez votre excursion », cliquez ICI.

Bonne excursion!

______________________________________________________________________________

Christian Madore, préventionniste
cmadore@villestpascal.com
418 492-2312 poste 241